Sixth
Fifth
Fourth
Special
Third
Second
Sustainable
First

Skip Navigation Links

Environnement
Paragraphes Relatifs au Thème Paragraphes VII Sommet

- Antigua-et-Barbuda - Argentine - Bahamas - Barbade - Belize - Bolivie - Brésil - Canada - Chili - Colombie - Costa Rica - Dominique - El Salvador - Équateur - États-Unis d’Amérique - Grenade - Guatemala - Guyana - Haïti - Honduras - Jamaïque - Mexique - Nicaragua - Panama - Paraguay - Pérou - République dominicaine - Sainte-Lucie - Saint-Kitts-et-Nevis - Saint-Vincent-et-Grenadines - Suriname - Trinité-et-Tobago - Uruguay - Venezuela -
Rapports
Date:  2010-06-20 
Le Canada demeure résolu à assurer le développement durable, conformément à la Déclaration de Rio de Janeiro sur l'environnement et le développement de 1992, au Programme d’action de la Barbade de 1994, à la Déclaration de Santa Cruz de la Sierra de 1996, à la Déclaration sur le développement durable de Johannesburg de 2002, à la Déclaration de Santa Cruz + 10 de 2006 et aux objectifs de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies.
Paragraphes: 57 Paragraphes VII Sommet: -

Date:  2010-06-20 
Le Canada est un participant actif et constructif au processus de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et s’engage à réaliser les objectifs ultimes de la convention, conformément à ses principes et à ses dispositions.

Le Canada appuie l’Accord de Copenhague et estime qu’il représente une étape significative vers une nouvelle entente équitable, efficace et exhaustive qui permettra de réaliser les objectifs de la convention. L’Accord de Copenhague compte une entente conjointe sur la nécessité de réduire sensiblement les émissions dans le monde de manière à ne jamais laisser l’augmentation de la température mondiale dépasser les deux 2 degrés Celsius et des engagements à l’égard de la réduction des émissions de la part de toutes les grandes économies et assure un financement plus robuste afin d’appuyer les efforts d’atténuation et d’adaptation dans les pays en développement.

Le Canada est officiellement associé à l’Accord de Copenhague. Le 29 janvier 2010, le gouvernement a soumis une cible de réduction des émissions à l’échelle de l’économie pour 2020, soit des émissions de 17 p. cent inférieures aux niveaux de 2005, pour inscription à l’annexe I de l’Accord, chiffre qui s’aligne sur la cible fixée par les États-Unis. Le Canada continuera de chercher une approche harmonisée à la législation et aux mesures américaines pertinentes, vu la grande intégration des deux économies et la proximité des pays. Étape importante de la réalisation de l’objectif du Canada, le 1ier avril 2010, le gouvernement du Canada a divulgué de nouvelles propositions de règlements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des nouveaux véhicules qui seront harmonisées aux normes nationales obligatoires des États-Unis qui s’appliqueront aux voitures de l’année modèle 2011.

Le Canada contribuera de manière équitable à l’engagement collectif des pays développés en vertu de l’Accord, soit de dégager des ressources supplémentaires approchant les 30 milliards de dollars au cours de la période 2010-2012.
Paragraphes: 58 Paragraphes VII Sommet: -

Date:  2010-06-20 
Le Canada a joué un rôle actif et constructif dans les travaux préparatoires à la 15e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques à Copenhague. Le Canada appuie entièrement l’Accord de Copenhague qu’il estime être une percée importante dans les efforts mondiaux de lutte contre les changements climatiques.

Le Canada s’engage à collaborer avec ses partenaires internationaux en vue de mettre en œuvre l’Accord comme un ensemble d’engagements et d’officialiser l’Accord de Copenhague comme fondement sur lequel faire porter les négociations dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, vers une entente exhaustive ayant force obligatoire après 2012. Le Canada poursuit ses efforts pour aider le Mexique à s’acquitter de son rôle prochain de hôte de la 16e séance de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, à Cancun, au mois de décembre 2010.
Paragraphes: 59 Paragraphes VII Sommet: -

Date:  2010-06-20 
Le Canada a adopté une loi en 2009 afin d’améliorer l’application de lois qui protègent les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada, de même que l’air, les terres, les eaux et la faune. Lorsque la nouvelle législation entrera en vigueur, elle établira un nouveau régime d’application de la loi plus rigide pour la protection de l’environnement et de la santé des Canadiens. Elle établira des pénalités accrues et de nouveaux pouvoirs d’imposition d’une peine et renforcera la capacité du gouvernement de faire enquête sur les infractions. Les changements à la loi étaient accompagnés de mesures complémentaires, y compris le doublement du nombre d’agents de protection de l’environnement et de la faune et l’amélioration des mesures de soutien au laboratoire médico-légal, à la collecte de données, à l’analyse et aux systèmes de gestion.
Paragraphes: 63 Paragraphes VII Sommet: -

Date:  2010-06-20 
Le Canada n’a pas cessé de promouvoir la durabilité environnementale grâce à une coopération régionale, y compris les activités suivantes :
•Faciliter l’élaboration et la croissance d’un Réseau ibéro-américain de forêts modèles, qui gère un programme régional de travail lié à la gestion durable de paysages forestiers (grâce à l’appui, 12 pays membres d’Amérique latine y ont efficacement participé). Le Canada facilite toujours les communications, l’échange de connaissances, le renforcement de la capacité et les occasions de financement des forêts modèles actuelles et celles qui s’apprêtent à faire partie du réseau.
•Faciliter la participation de deux responsables du Chili au Cours sur l’animation du réseau des parcs du Conseil canadien des parcs et signer un protocole d’entente sur la coopération pour la protection de la faune avec la Commission nationale des zones naturelles protégées du Mexique et plusieurs organismes américains.
•Accroître la capacité du Canada de protéger les oiseaux et d’autres espèces migratoires à l’échelle internationale à l’aide d’outils, notamment l’Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord, l’Accord de coopération dans le domaine de l’environnement entre le Canada et le Chili, l’Initiative sur les espèces migratrices de l’hémisphère occidental (en développement) et le Comité trilatéral Canada/Mexique/États-Unis de conservation et de gestion des espèces sauvages des écosystèmes.
•Collaborer avec le Mexique et les États-Unis dans le cadre d’activités menées conjointement relativement à la formation, au partage de renseignements et d’information par le biais du Groupe d’étude nord-américain sur l’application des lois sur les espèces sauvages et faciliter la participation, en 2009, de responsables de programmes de protection de la faune du Chili à des séances de formation (renforcement de la capacité afin de surveiller les échanges de certaines espèces chiliennes protégées qui peuvent être vendues au Canada; se familiariser avec les contrôles douaniers du Canada et la base de données sur l’application des lois environnementales).
•Produire une série de rapports portant sur l’adaptation de la biodiversité aux changements climatiques afin de combler les lacunes critiques en information et en outils requis pour prendre des décisions liées à la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques.
•Élaborer des politiques nationales sur le partage des avantages des ressources génétiques et les connaissances traditionnelles connexes qui sont éclairées grâce à un engagement auprès des Autochtones et d’autres intervenants clés.
Paragraphes: 64 Paragraphes VII Sommet: -

Date:  2010-06-20 
À l’appui des efforts de conservation des ressources maritimes et de protection des écosystèmes maritimes à travers les Amériques, le Canada collabore sous l’égide de l’Accord des Nations Unies sur les stocks de poissons chevauchants et grands migrateurs, de la Convention sur la diversité biologique (CDB) et de la Commission nord-américaine de coopération environnementale établie en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l'environnement.

Le Canada a organisé un atelier de deux jours auquel participait des représentants de la région des Caraïbes, à Sainte-Lucie, les 27 et 28 juillet 2009 afin de partager des pratiques exemplaires sur l’atteinte de normes internationales pour des pêches durables et la gestion des océans et la lutte contre la pêche illégale, clandestine et non réglementée. Le Canada a été, au mois de septembre 2009, l’hôte d’un atelier de la CDB sur l’utilisation de systèmes de classification biogéographiques et sur l’identification des zones maritimes ne relevant pas de la compétence nationale, mais qui doivent être protégées.

Le Canada a poursuivi sa collaboration avec la Commission nord-américaine de coopération environnementale concernant la conservation maritime grâce à des projets tels que ceux qui ont été mis en œuvre en vertu du Réseau nord-américain d’aires marines protégées et des Plans d’action nord-américains de conservation.
Paragraphes: 65 Paragraphes VII Sommet: -

Date:  2010-06-20 
Le Canada participe à des discussions avec d’autres pays des Amériques en préparation à la deuxième rencontre inter-américaine des ministres compétents et des autorités de haut niveau sur le développement durable.
Paragraphes: 66 Paragraphes VII Sommet: -

Date:  2010-06-20 
Le Canada accorde une grande importance à la contribution du GIEC aux évaluations exhaustives de la science entourant le changement climatique. Le Canada accepte les grandes conclusions du Quatrième rapport d’évaluation et accorde toujours son appui au GIEC et à son travail. Le gouvernement du Canada participe activement au processus du GIEC et appuie les experts canadiens du secteur public, du milieu universitaire et du secteur privé qui contribuent à la préparation des rapports du GIEC.

Le Canada a joué un rôle actif et constructif dans les travaux préparatoires à la 15e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques à Copenhague. Le Canada appuie entièrement l’Accord de Copenhague qu’il estime être une percée importante dans les efforts mondiaux de lutte contre les changements climatiques. L’Accord reconnaît la science documentée dans le Quatrième rapport d’évaluation du GIEC et que le développement économique et l’élimination de la pauvreté sont les plus grandes priorités des pays en développement et qu’une stratégie de développement axée sur de faibles émissions est indispensable au développement durable.
Paragraphes: 67 Paragraphes VII Sommet: -

Sources Connexes
Agence canadienne de développement international et les Amériques
Biodiversité - Liens recommandés
Environnement Canada
Herbier de pathologie forestière
L'action du Canada sur les changements climatiques
L'action du Canada sur les changements climatiques - Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC)