Communiqué de presse

Journée internationale contre l'homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie : la CIDH et des experts internationaux publient une déclaration conjointe sur la liberté de religion ou de conviction et les droits des personnes LGBT

14 mai 2021

Liens utiles

Déclaration des experts des droits de l'homme

Coordonnées

Bureau de Presse à la CIDH

cidh-prensa@oas.org

Liste d'envoi

Inscrivez-vous à notre liste

Washington, D.C. - La Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH), ainsi que des organes de traités des Nations Unies, des experts et le Conseil de l'Europe, ont publié une déclaration conjointea à la veille de la Journée internationale contre l'homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie. La déclaration appelle les États et les autres parties prenantes à prendre en compte l'impact négatif des récits d'exclusion ou de stigmatisation sur la violence et la discrimination à l'égard des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et de genre différent (LGBT). La déclaration attire également l'attention sur la nécessité de veiller à ce que la religion et la tradition ne soient pas utilisées pour promouvoir la discrimination des personnes en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre.

Cette déclaration conjointe fait partie des initiatives de coopération et de coordination que la CIDH a entreprises avec d'autres organisations et mécanismes internationaux, régionaux et sous-régionaux dans le cadre de l'objectif stratégique d'universalisation du Système interaméricain des droits de l'homme, qui fait partie du Plan stratégique 2017-2021. À cet égard, la Commission souligne que la coordination et la complémentarité avec d'autres organisations contribuent à renforcer les normes internationales de protection des droits de l'homme et à fournir une expérience et des connaissances pertinentes à la communauté internationale.

La CIDH réaffirme sa volonté de continuer à s'engager avec les États et les organisations de la société civile, y compris celles qui s'engagent auprès des institutions confessionnelles, pour traiter les causes sous-jacentes de la violence et de la discrimination fondées sur les préjugés à l'égard des personnes LGBTI dans la région.

La CIDH est un organe principal et autonome de l'Organisation des États américains (OEA), dont le mandat découle de la Charte de l'OEA et de la Convention américaine relative aux droits de l'homme. La Commission interaméricaine a pour mandat de promouvoir le respect et la protection des droits de l'homme dans la région et agit comme organe consultatif auprès de l'OEA en la matière. La Commission est composée de sept membres indépendants élus par l'Assemblée générale de l'OEA à titre personnel et qui ne représentent ni leur pays d'origine, ni leur pays de résidence.

No. 121/21