Bourses Professionnelles

La Commission interaméricaine a un programme de bourses d'études appelé "Bourses Rómulo Gallegos" destinée  aux jeunes professionnels de chefs d'Etats membres de l'OEA qui ont terminé de poursuivre des études universitaires en droit, ayant acquis un diplôme en droit. Les avocats /es des pays de l'hémisphère, sont sélectionnés chaque année par le biais d'un concours rigoureux, date à laquelle ils doivent démontrer leur attachement aux droits de l'homme comme une solide formation académique et de la gestion d'au moins de deux des langues officielles de l’OEA.

Becarios y becarias de la CIDH 2011 a 2012 Becarios y becarias de la CIDH 2010 a 2011
Becarios y becarias 2011-2012                      Becarios y becarias 2010-2011

Le programme offre une formation pratique dans le système interaméricain pour la promotion et la protection des droits de l'homme, en particulier dans le travail développé par la Commission interaméricaine. Grâce à la bourse boursiers du programme sont coordonnées à participer directement aux travaux du Secrétariat exécutif de la CIDH, dans différents domaines de travail, sous la supervision de leurs spécialistes des droits de l'homme, afin que par la suite acquis des connaissances les boursiers / OS / OS peut être appliqué dans le pays d'origine.

Le programme dure 12 mois. Les bourses comprennent une allocation mensuelle et couvrent le coût du billet d'avion.

Le programme de bourses Rómulo Gallegos a été créé en l'honneur du premier président de la CIDH, le Vénézuélien Romulo Gallegos, lors de la 26e session de la Commission, tenue en Octobre et Novembre 1971. En Octobre 1973, la Commission a élu Oscar Maria Garibaldi, en Argentine, pour la première bourse Rómulo Gallegos. Depuis lors, des dizaines d'avocats et des avocats ont acquis une expérience professionnelle dans la CIDH par le biais de ce programme de développement professionnel. Certains chercheurs ont continué à travailler sur la Commission, alors que d'autres travaillent dans la défense et la promotion des droits de l'homme dans leur pays et d'autres organisations internationales.

Becarios y becarias de la CIDH  1998-1999 Becarios y becarias de la CIDH  2000-2001 Becarios y becarias de la CIDH  2009-2010
Becarios y becarias 1998-99                   Becarios y becarias 2000-2001                  Becarios y becarias 2009-2010

En outre, la Commission et l'Université de Notre Dame travaillent ensemble depuis 1997 dans une entreprise ce sont des avocats qui ont terminé leurs études dans le programme de maîtrise en International Human Rights Law (LLM en droit international des droits de l'homme) de la Université, sont reçus comme stagiaires pour une expérience pratique dans le siège de la Commission.

Au cours de la 130e session de la Commission, la Commission a signé un accord avec l'Université du Québec à Montréal lequel Tittemore Brian Grant a été créé de sorte qu'un étudiant en droit de l'Université effectuer des tâches juridiques soutiennent la Secrétariat exécutif de la CIDH, avec un financement externe. La bourse a été créée en l'honneur de l'avocat Brian Tittemore, un Canadien, qui a joué un rôle très important en tant que spécialiste senior de la Commission de Février 1999 jusqu'à sa mort en Décembre 2006. Cette bourse a eu lieu chaque année à partir de la la signature de l'accord, et a conduit à une chance pour les jeunes avocats canadiens de l'Université du Québec fonctionnent comme stagiaires acquièrent de l'expérience professionnelle dans le système américain.

Becarios y pasantes de la CIDH toman actas durante el 140 Período de Sesiones, octubre-noviembre de 2010 Becarios y pasantes de la CIDH toman actas durante el 140 Período de Sesiones, octubre-noviembre de 2010 Becarios y pasantes de la CIDH toman actas durante el 140 Período de Sesiones, octubre-noviembre de 2010

Becarios y pasantes de la CIDH toman actas durante el 140 Período de Sesiones, octubre-noviembre de 2010

Quand il a le financement nécessaire, la Commission reçoit Fellows cadre d'autres programmes. Ainsi, il ya eu des expériences enrichissantes avec des bourses à des avocats de la région andine, l'Amérique centrale, les Caraïbes anglophones et les avocats et les programmes francophones pour les boursiers qui ont travaillé spécifiquement pour un thème Rapporteur.

Politique d'égalité en matière d'emploi


En tant une organisation internationale qui promeut les droits humains, le SG/CIDH est pleinement engagée à l'égalité des chances dans l'emploi, fondée sur le mérite individuel.

L'Organisation des États Américains ne discrimine pas personne, employé ou demandeur d'emploi en raison de la race, la couleur, l'état civil, la religion, l'âge, le sexe, le handicap, l'orientation sexuelle, l'identité de genre ou la parentalité