3/24/2019
English Español Português

 

 

Conventions et traités interaméricaines

 

Documents

 

DÉCLARATION DES PRÉSIDENTS DE L’AMÉRIQUE CENTRALE, DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE ET DU REPRÉSENTANT DU PREMIER MINISTRE DE BELIZE SUR LEUR DÉCISION DE NE PAS PARTICIPER À L’ACQUISITION D’ARMEMENTS STRATÉGIQUES DE DESTRUCTION MASSIVE, DE HAUTE TECHNOLOGIE ET DE COÛTS ÉLEVÉS

Ces dix dernières années, l’Amérique centrale a connu de profondes transformations. Déchirés par les affrontements armés internes et victimes des tensions de la Guerre froide, les pays de la région ont réussi à surmonter ces moments tragiques de leur histoire, grâce à l’effort soutenu qu’ils ont déployé pour réaliser la paix et consolider la démocratie. Depuis la signature de l’Accord d’Esquipulas II en 1987 jusqu’à la signature de l’Alliance pour le développement durable et des instruments qui en ont dérivé à partir de 1994, la région a donné des preuves indubitables de sa volonté de concorde de croissance avec justice et de pluralisme avec équité.

La région poursuit un processus avancé de consolidation d’un modèle novateur de sécurité contenu dans le Traité Cadre de Sécurité démocratique et fondé sur le renforcement de la démocratie, de ses institutions et de l’État de droit.

Nous de l’Amérique centrale, du Belize et de la République dominicaine partageons cette nouvelle vision de la sécurité centrée sur le respect, la promotion et l’exercice total de tous les droits de l’homme, ainsi que sur la sécurité des personnes et de leurs biens.

Dans le contexte de cette vision de la sécurité démocratique et tenant compte des progrès importants réalisés dans la consolidation de ce modèle, nous réitérons la décision de nos Gouvernements de ne pas participer à l’acquisition d’armes stratégiques de destruction massive, de haute technologie et de coûts élevés, et réitérons la décision de consacrer des ressources substantielles au progrès économique et social en vue d’obtenir des indices croissants de développement humain durable.

Nous réitérons également notre engagement envers les efforts déployés pour éviter la course aux armements en Amérique latine et soulignons l’importance de la concertation et de l’exécution d’un processus de consultation de haut niveau sur la limitation et le contrôle des armes de guerre.

La présente Déclaration est souscrite le six novembre mil neuf cent quatre vingt dix-sept.

 

ALVARO ARZU IRIGOYEN
Président de la
République du Guatemala

 

LEONEL FERNANDEZ REYNA
Président de la
République dominicaine

JOSE MARIAFIGUERES OLSEN
Président de la
République du Costa Rica

 

ARMANDO CALDERON SOL
Président de la
République d’El Salvador

 

CARLOS ROBERTO REINA
Président de la
République du Honduras

 

ARNOLDO ALEMAN LACAYO
Président de la
République du Nicaragua

 

ERNESTO PEREZ BALLADARES
Président de la
République du Panamá
MIGUEL ANGEL MENA
Représentant du
Premier Ministre de Belize

 

 

 

 


Copyright © 2019 Tous droits réservés. Organisation des États Américains